5
Jan
2017
0

“Erreurs fatales”, exécutions ciblées et autres premières révélations

Mon livre “Erreurs fatales, comment nos président ont failli face au terrorisme” (fayard /LLL) provoque déjà quelques remous et réactions.

Dans son édition datée du 5/4, Le Monde a présenté mon livre ainsi:

“Journaliste indépendant, Vincent Nouzille explore depuis des années les zones grises des services secrets. Dans Erreurs fatales, il plonge au cœur de la lutte antiterroriste française et raconte, après une longue enquête, comment, depuis le début des années 1980, les autorités ont échoué à prévenir les attaques les plus graves.”

img_6583

Dans le cadre d’un dossier très documenté qui faisait sa Une, le Monde a publié des extraits du livre sur les exécutions extra-judiciaires décidées par François Hollande. J’y révèle notamment que le président n’a pas fait ordonné quatre exécutions depuis son élection, comme il l’avait confié aux journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme, mais au moins 40, ce qui constitue une rupture par rapport à ses prédécesseurs. François Hollande, en chef de guerre implacable, prend le risque de surenchère militaire et de sortir de l’Etat de droit. Ces extraits parus dans le Monde ont été largement repris par plusieurs médias comme Le Point, L’Obs, Slate, 20 minutes, RFI, Francetvinfo, LCI; Selon Challenges,

“C’est un vrai livre coup de poing. Dans son dernier ouvrage: “Erreurs fatales”, le journaliste Vincent Nouzille étrille la politique antiterroriste menée par la France ces dernières années.” 

Invité sur Europe 1 le 5 janvier au matin, j’ai répondu aux questions de Thomas Sotto et expliqué que des erreurs fatales avaient été commises par nos présidents, insistant notamment sur les failles du renseignement, l’absence de coordination de la lutte antiterroriste en France et les faux-pas diplomatiques.

europe-1-51

 

J’ai poursuivi sur RMC, avec Jean-Jacques Bourdin, en éhangeant avec les auditeurs sur le thème: peut-on s’asseoir sur l’Etat de droit dans la lutte contre le terrorisme?

c1zslzzw8aand3b

La logique de guerre peut aller très loin, en s’opposant à la justice. Les leaders politiques, de droite comme de gauche, seront certainement interrogés sur le sujet. Des magistrats s’expriment déjà sur le sujet sur RMC. Beaux débats en perspective!

D’autres interviews sont prévues ce 5 janvier sur LCI, I-télé, France Info, France Culture, Public sénat,…

 

 

You may also like

Les tueurs de la République, rediffusions en septembre sur Planète+
Le Bureau des légendes, le vrai et le faux
Macron prend la main sur l’antiterrorisme
La France sous-traite-t-elle des exécutions ciblées aux Irakiens?

Leave a Reply