3
Jan
2017
0

“Erreurs fatales” ou comment nos présidents ont failli face au terrorisme

L’année démarre en fanfare: après “les Tueurs de la République”, sorti début 2015, mon nouveau livre paraît ces jours-ci, fruit de 2 ans d’enquête.

Titré “Erreurs fatales”, il raconte dans le détail comment nos présidents ont failli face au terrorisme depuis plus de 30 ans. Qu’il s’agisse de François Mitterrand, de Jacques Chirac, de Nicolas Sarkozy ou de François Hollande, ils ont accumulé les erreurs, qu’elles soient politiques, diplomatiques ou militaires, en ne posant pas de bons diagnostics, en sous-estimant les menaces, ou en repoussant les réformes permettant un meilleur pilotage de la lutte antiterroriste et du renseignement.

Résultat: notre pays a été fragilisé, les attentats se sont multipliés, les failles n’ont pas été réparées et les problèmes demeurent entiers, que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur. Nourrie de documents confidentiels et de témoignages inédits, mon enquête reprend plus de 30 ans d’histoires de l’antiterrorisme français vu de l’Elysée et dresse un état des lieux assez rude avant la présidentielle…

 

erreurs-fatales-cover-image-1

Voici la présentation du livre par les éditeurs Fayard et Les Liens qui Libèrent.

 

ERREURS FATALES

Comment nos présidents ont failli face au terrorisme

Que ce soit par aveuglement, naïveté ou passivité, nos présidents successifs ont, depuis plus de trente ans, commis des erreurs fatales face au terrorisme, avec des conséquences graves pour notre sécurité.

Improvisations après les attentats, réformes retardées ou bâclées, gestion chaotique des prises d’otages, marginalisation des juges, déni de la montée du djihadisme intérieur, failles du renseignement, confusions diplomatiques, faux pas militaires, comme en Libye ou en Syrie, dérapages en Afrique : la liste est longue.

Longtemps, nos présidents ont cru que la France serait protégée par un dispositif judiciaire et policier qu’ils croyaient efficace. Mais le feu couvait, les alertes ont été nombreuses, et nos gouvernants ne les ont pas entendues, y compris au lendemain des attaques meurtrières de 2015, dont certaines auraient pu être évitées. Alors que plusieurs vagues d’attentats ont mis en lumière les carences du pilotage de la lutte antiterroriste et du renseignement, ainsi que l’absence de coordination et de prévention, rien n’a été fait pour y remédier efficacement.

Pendant deux ans, Vincent Nouzille a enquêté sur ces ratages, en recueillant des témoignages inédits d’acteurs de premier plan et en collectant des centaines de documents confidentiels. Des dérives de la cellule antiterroriste de Mitterrand aux surenchères martiales de Hollande, en passant par les rapports enterrés par Chirac et l’affaiblissement du renseignement de terrain par Sarkozy, son récit apporte de nombreuses révélations sur la lutte antiterroriste vue de l’Élysée et dresse un bilan accablant de l’action – ou de l’inaction – de nos présidents face à une menace grandissante. Il démontre que le prochain élu devra avant tout faire preuve en la matière de lucidité et de courage.

Les premiers exemplaires sont envoyés. Vous pouvez déjà commencer à le commander !

img_6482

 

 

You may also like

“Histoire secrète de l’antiterrorisme”: diffusion le 13 novembre sur France 2
Génération Beltrame
“Erreurs fatales”, l’édition de poche est parue
La guerre secrète des services français pour neutraliser les djihadistes de l’État islamique

Leave a Reply